Thématique 2017/2018 : Récit, Série, Séquence

Comment raconter une histoire par l’image ? Comment exprimer le mouvement, la succession, l’enchaînement ?

L’agitation, l’interdit à l’école, la libération du mouvement et des gestes des élèves sont au cœur des ateliers.

Cette année, les élèves sont invités à faire de leur environnement quotidien une terre d’exploration. Les ateliers permettent aux élèves d’explorer des techniques photographiques variées pour témoigner d’une action et pour raconter des histoires. La séquence, forme photographique qui décompose le mouvement et le met en récit, est abordée de deux manières dans les ateliers. Dans un premier temps, les élèves découvrent la mise en mouvement de l’image à travers les travaux d’Edweard Muybridge et de Jules Etienne Marey et l’expérience du stop-motion.

La séquence est ensuite abordée comme une construction reliant écriture et imagination. Les photographes intervenants s’appuient sur le travail de Duane Michals, le photo roman ou encore la bande-dessinée. Ensuite, les élèves écrivent une nouvelle histoire à l’école, en détournant les objets et les comportements.

Que rêve-t-on de faire à l’école ? Le temps de l’atelier, la corbeille à papier peut devenir un heaume, une chaise un destrier. Les élèves s’emparent de l’appareil photo pour consigner leur liberté et leur imagination.

En travaillant la pose longue, les élèves abordent une autre facette du mouvement par la pratique du light-painting, où une seule image garde la trace des actions faites avec l´aide de lampes.

Une exposition à la Maison de la photographie Robert Doisneau au mois de mai permettra de présenter ces récits d’école.